Foire aux questions sur le compostage

Vous êtes nombreux à nous faire part de vos interrogations quant à votre pratique du compostage. Voici les questions les plus fréquentes.



Mon composteur ne fonctionne pas bien. Pourquoi ?

La phase de décomposition est plus longue au début. En effet, la première récolte de compost ne se fera qu’au bout d’un an et demi. Une fois le processus lancé, vous pourrez en récolter chaque année.

La présence d’humidité est indispensable au bon fonctionnement du composteur. Vérifiez régulièrement s’il est chaud (bactéries en activité) et si des « petites bêtes » sont présentes (vers de fumier, cloportes, etc).

Pensez à aérer régulièrement, sans trop mélanger le fond du composteur. L’idéal serait de mélanger les 30 premiers centimètres à chaque apport de déchets. Des outils existent pour faciliter l’aération (Brass’Compost, tige aératrice,…) mais parfois, un simple bâton ou une fourche suffit.

Je mange beaucoup de légumes. Est-ce qu’un composteur en bois de 300 litres va suffire ?

Avec un composteur de 300 litres, vous ne récolterez pas 300 litres de compost mais un quart seulement. Une réduction se fait à l’intérieur du composteur, les micro-organismes et la microfaune dépensent de l’énergie en décomposant les déchets. De ce fait, si vous souhaitez réduire les déchets de la cuisine, un seul composteur vous suffira largement.
En revanche, si vous souhaitez composter les déchets de jardin, le composteur pourra être utilisé pour de petites quantités (tontes, feuilles mortes,…) mais tous les déchets verts ne pourront être compostés. Un tas ou un silo au fond du jardin seront nécessaires.

Est-ce que je peux mettre des agrumes ?

Les agrumes sont des déchets très acides, comparables aux tontes et aux résineux. Vous pouvez les intégrer au composteur mais en petites quantités. Mélangés aux autres déchets, ils se composteront très bien.

Et les tontes, est-ce que je peux les mettre au composteur ?

Vous pouvez mettre un panier de tonte dans le composteur de temps en temps. La tonte est un déchet très humide et nécessitera d'ajouter de la matière sèche (feuilles mortes, paille, broyat de bois,…) pour équilibrer le compost et beaucoup d’aération (retournement). Attention tout de même, le volume des composteurs est adapté pour réduire les déchets de la cuisine. Les déchets verts sont souvent en bien trop grande quantité pour être compostés en composteur. Privilégiez un tas au fond du jardin ou l’utilisation des tontes en paillage. Nos conseils pour réduire vos déchets verts.

Le composteur en bois est-il traité ?

Oui, le bois est traité par autoclave mais cela ne représente aucun danger pour le compost et les micro-organismes vivant à l’intérieur. C’est un composteur en sapin, résistant aux intempéries et à l’humidité.

Mon composteur est-il bien placé ?

Nous sommes dans une région très humide. Evitez de mettre votre composteur dans un endroit trop à l’ombre ou trop humide. Une zone mi-ombre, mi-soleil et plutôt ventilée sera bien adaptée. Si le tri, l’équilibre et l’aération sont bien respectés, le composteur ne dégagera aucune nuisance. Ne pas hésiter donc à le mettre à proximité de votre maison pour ne pas traverser le jardin à chaque fois ou se mouiller les pieds l’hiver.

Comment récolter le compost ?

Pas de trappes sous les composteurs du SEROC. Mieux encore ! Les composteurs sont composés de 4 parties en bas, 4 parties en haut, 4 tiges dans les coins et d’un couvercle. Pour récolter votre compost, il vous suffira de tirer une tige dans un coin et de faire basculer un morceau du bas. Vous avez l’option de retirer une tige complète et d’ouvrir votre composteur en façade pour vider l’intégralité de votre composteur.

Est-ce que je peux mettre de l’activateur de compost ?

Deux types d’activateurs sont vendus dans le commerce :

- Le premier contient des bactéries comme pour une fosse septique. Ce n’est pas nécessaire d’intégrer ce type d’activateur car il y a suffisamment de bactéries dans votre composteur. Il suffit de mélanger pour apporter de l’oxygène en mélangeant pour les rendre plus efficace.

- Le second contient des oligo-éléments. Ce type d’activateur n’est pas non plus obligatoire. Vous pouvez trouver des déchets dans votre maison qui remplaceront ces oligo-éléments comme les jeunes pousses d’orties, des cendres ou des algues.

Pourquoi y-a-t-il des moucherons dans le composteur ?

Malgré leur présence désagréable pour nous, la présence des moucherons est normale dans le composteur. Ils apparaissent souvent lorsque des déchets humides (et souvent sucrés) sont restés en surface. Veillez à mettre une couche de déchets secs et de mélanger après chaque apport humide. Un grand carton brun posé sur les déchets dans le composteur limite leur apparition.

Il y a des odeurs dans le composteur, pourquoi ?

Les odeurs se font ressentir lorsque les déchets du composteur sont entrés dans une phase de fermentation. La fermentation est une décomposition dans un milieu trop humide et sans oxygène. Dans ce cas, veillez à intégrer de la matière sèche régulièrement et de retourner la matière en décomposition à chaque apport de déchets humides.
Certains déchets, comme les poireaux ou les oignons, développent des odeurs ponctuelles à la décomposition. Elles disparaitront rapidement. Pas d’inquiétude !