Historique

2008

Par arrêté préfectoral en date du 21 avril 2008, le territoire du SEROC est étendu aux collectivités des communautés de communes de VIRE, ST SEVER, le BENY BOCAGE et le syndicat mixte du PRE BOCAGE.

Ainsi le syndicat couvre 248 communes et 152 716 habitants (insee 2014).

2004/2005

Par Arrêté Préfectoral du 9 janvier 2004, le SEROC prend la dénomination de Syndicat mixte de traitement Et de valorisation des déchets ménagers de la Région Ouest Calvados. Il exerce pleinement la partie compétence d’élimination et de valorisation des déchets des ménages, comprenant le traitement, la mise en décharge des déchets ultimes ainsi que des opérations de transport, de tri ou de stockage.

L’évolution de la carte intercommunale amène à nouveau des modifications du périmètre du SEROC qui aboutit au retrait de certains de ses adhérents et la cession de deux déchetteries.
Cependant, le construction du réseau de déchetteries s’achève et la dernière inauguration a lieu le 28 février 2005.
           
Au 1er janvier 2006, le SEROC se compose du quatre syndicats intercommunaux (SMISMB, SIRTOM d’Isigny-Trévières, SIDOM de Creully, SIROM de Port en Bessin) et de deux communautés de Communes (Balleroy Le Molay-Littry et Bessin, Seulles et Mer).

2002/2003

Constructions et inaugurations des premières déchetteries du SEROC.

2001

Le SEROC est désormais composé des adhérents suivants : SITSMB, SIRTOM d’Isigny-Trévières, Commune de Courseulles sur Mer et de St-Paul du Vernay, SIDOM de Creully, SIVOM de Cormolain, de la Seulles, de Juaye Mondaye et du Caumontais, SIVU de la Région de Villers-Bocage.

Sous l’impulsion de son Président, Claude JEAN, le syndicat s’engage résolument dans la construction d'un réseau de déchetteries qui constitue une opération d’aménagement sans précédent en faveur des particuliers mais ouvertes sur le monde agricole et artisanal.
 

2000

La première modification des statuts permet de transformer le Syndicat d’Etude ROC en Syndicat d’Etude et de Réalisation pour le traitement et l’élimination des déchets ménagers de la Région Ouest Calvados (SEROC), qui a pour objet d'étudier la réalisation d'un réseau de déchetteries et de plate forme de compostage.

1998

Le plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés du Calvados, approuvé par l'arrêté préfectoral du 18 juin 1997, engage les collectivités du département dans une nouvelle démarche. Dans ce cadre, les services de l'Etat relaient l'initiative des élus locaux  afin d'anticiper la fermeture des décharges, la mise en place du tri sélectif et la création d'un réseau de déchetteries.

1996

Une étude de gestion globale des déchets sur l'Ouest Calvados est confiée à l'APAVE.
Cette étude présentée ne recueille pas l'unanimité et n'est pas suivie d'effet.

1994

Création du Syndicat d’Etude pour le traitement et l'élimination des déchets ménagers.

Les syndicats de surplus ménagers du Bessin
(SIDOM de Creully, SIRTOM d’Isigny Trévières, SITSMB, SIVOM du Caumontais- Juaye Mondaye, SIVOM de Cardonville- Osmanville-St Germain du pert, SIROM de Port en Bessin, SIVOM de la Seulles, SIVU de Villers-Bocage).